Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 17:07

Vélo de course peint au couleur du journal L' Auto organisateur du Tour de France.

L' AUTO, surnommé  "Le Jaune", journal prenant la suite de L'Auto-Vélo le 16 janvier 1903, après la condamnation prononcée par le tribunal contre Henri Desgrange pour utilisation abusive du mot Vélo dans le titre. Ce procès avait été intenté par Pierre Giffard, directeur du Vélo.

L'Auto organise à cette époque de nombreuses compétitions sportives: automobile, cross country, natation, aviron, poids et haltères, et en cyclisme Paris-Roubaix et Paris-Troyes.

C'est le numéro du 19 janvier 1903 qui annonce la création du Tour de France.

Le belge Romain MAES a participé a ce Tour de France sur une bicyclette repeinte au couleur du Journal.

 

R carte jaune L'AUTO

 

MAES Romain (B), 1903-1983. Vainqueur du Tour de France en 1935 (quatre victoires d'étapes); la même année il triomphe dans Paris-Lilles. Auparavant il avait gagné le Circuit de l' Ouest en 1933; en 1936, il remporte le Circuit de Paris en 1939, outre une étape dans le Tour de France, il gagne le circuit des régions Flamandes.

 

rr R.MAES

Vélo restauré:

Cadre et fourche en acier manchonné. Guidon J.DUCOS, guidoline tissu, bouchons liège. Freins Bowden Tourisme, poignées en acier LAM, amortisseurs Vittoria. Pédalier en acier chromé à clavettes DURAX Spécial Course, plateau unique 48 dents, jeu de pédalier Stronglight. Pédales course Lyotard, cale-pieds et courroies Christophe. Dérailleur Symplex 1936. Chaîne Brampton. Roue-libre Cyclo 3 viteses 16-20-24. Selle cuir Croupon garanti Idéale "44", tige en acier. Porte bidon double V.W. Pompe Zefal.

Poids du vélo : 11,00 kg.

 

RR vélo l'Auto

 

RR Guidon l'AutoA frein AV 2RR Potence l'AutoRR Poignée de frein l'AUTORR Selle l'AutoRR Frein AR l'AutoRR Pédalier l'AutoRR Pédale l'AutoA-levier-2.jpgRR Dérailleur AR l'AutoRR Moyeu AR l'AutoRR Moyeu AV l'Auto

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 20:03

Réplique du vélo de René VIETTO (F).

 

HELYETT, maison de cycles qui apparaît en compétition en 1934. Les coureurs de la marque se distinguent par un maillot vert à bandes blanches.

René VIETTO (Fr.) est équipé par la marque HELYETT de 1935 à 1944 puis en 1951 et 52.

 

R-MAILLOT-HELYETT.jpg

 

VIETTO René (Fr.), né le 17-02-1914 à Rocheville (Alpes-Maritimes) rouleur et grimpeur. Professionnel de 1932 à 1952. Ses débuts éclatants dans le Tour de France1934 lui valurent le titre de "Le Roi René". Il fut le premier a fixer son bidon sur le tube oblique du cadre le plus près possible du pédalier. Ce poids d'un kilo fixé au bas du cadre abaisse le centre de gravité du vélo. Palmarès: 1932 Nice-Mont Agel, Grand Prix de Cannes; 1933 Montée du Mont Faron en ligne, Grand Prix de Cannes; 1934 vainqueur de quatres étapes du Tour de France et Lauréat du Prix du meilleur grimpeur; 1935 vainqueur de deux étapes du Tour de France, Paris-Nice; 1936 La Turbie; 1938 Polymultupliée; 1941 champion de France (zone non occupée); 1943 Circuit du Midi; 1946 2éme de Monaco-Paris; 1947 vainqueur de deux étapes du Tour de France, il porta très longtemps le maillot jaune, à 33 ans, mais les 139 km du contre-la-motre Vannes-Saint-Brieuc lui furent fatals. Il termina ce Tour qu' à la 5ème place, avec deux victoires d'étapes. 1948 Grand Prix de Cannes.

 

rene-vietto-gp-wolber1934.jpg

 

Vélo avant restauration:

VELO-ENSEMBLE-AV-restauration.jpgFREIN AV restaurationPEDALIER-AV-restauration.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Vélo restauré:

Cadre et fourche en acier. Guidon "Supercourse", guidoline tissu, bouchons liège. Equipement Helyett ( freins patin en liège, pédalier 50 dents à clavettes, moyeux de roues). Selle cuir Torpédo, tige en acier. Roues à boyaux jantes bois Boston, blocages par papillons. Boyaux Wenkobra. Dérailleur Super Champion. Roue-libre Cyclo 3 vitesses 17-20-23, pignon fixe 18 dents. Pédales Lyotard, cale-pieds et courroies Christophe. Porte bidon double V.W. Pompe Tornado.

Poids du vélo : 12,00 kg.

 

rr vélo helyet

 

rr-guidon-helyet.jpgrr-frein-av-helyet.jpgrr-potence-helyet.jpgrr-selle-helyet.jpgrr-frein-ar-helyet.jpgrr-pedalier-helyet.jpgrr-pedale-helyet.jpgrr-derailleur-ar-helyet.jpgrr-manette-helyet.jpgrr-moyeu-ar-helyet.jpgrr-moyeu-av-helyet.jpgR moi en Helyett Broceliande Historique 2008R Ronan et moi René VIETTO

 

 

 

                                                  Avec Ronan PENSEC et sur le parcours  de la Brocéliande Historique 2008. 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 20:56

Génial-Lucifer, marque de cycles française dont le maillot était rouge avec les épaules blanches. Elle a équipé les coureurs de 1927 à 1955.

Louis THIETARD a courut sous ses couleurs de 1936 à 1942.

 

R-maillot-genial.jpg

 

 

 

THIETARD Louis (Fr.), 21-05-1910. Professionnel de  1932 à 1950. En 1934, vainqueur de Paris-Vimoutiers et de Paris-Henin Liétard, 1935 Tour du Doubs; 1937 2ème de Bordeaux -Paris et vainqueur de la Polymultuplié; 1939 Paris-Caen; 1942 2ème du circuit de France; en 1943 3ème de Paris-Tours; 1945 vainqueur de Paris-Caen.

 

THIETARD-Louis.jpgVélo restauré:

Cadre et fourche en acier Tubes Reynolds. Dérailleur et roue-libre 3 vitesses "Super Champion". Guidon course Chromé, guidoline tissu, bouchons en liège. Freins Bowden Tourisme patins liège. Selle cuir Brown, tige acier. Roues à boyaux , jantes en bois Laroche Pouchois, boyaux Wolber, blocage par papillons. Pédalier en acier à clavettes plateau unique 36 dents. Pédales "course" Lyotard, cale-pieds et courroies Christophe. Porte-bidons double W.V. Pompe en alu.

Poids du vélo : 10,900 kg.

 

R velo Genial Lucifer

 

R-Guidon-Genial-Lucifer.jpgR-Potence-Genial-Lucifer.jpgRr Frein AV Génial LuciferR-Selle-Genial-Lucifer.jpgRr-Frein-AR-Genial-Lucifer.jpgR-Pedalier-Genial-Lucifer.jpgR-Pedale-Genial-Lucifer.jpgR boitier de pédalier Génial LuciferR-Derailleur-AR-Genial-Lucifer.jpgR-Levier-derailleur-Genial-Lucifer.jpgR-Tube-diagonal-Genial-Lucifer.jpgRR--Decalque-Reynolds-Genial-Lucifer.jpgRr-Moyeu-AR-Genial-Lucifer.jpgR-Moyeu-AV-Genial-Lucifer.jpg

 

 

                         Charles PELISSIER (Fr.) également équipé par la marque GENIAL-LUCIFER (1931 à 1935).

 

charles_pelessier_genial_1934.jpg

Partager cet article
Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 16:47

Réplique du vélo de Roger LAPEBIE (F).

 

 

MERCIER Emile, 1899-1973. Fondateur de la marque de cycles qui porte son nom, il fut l'un des pionniers de l'industrie du cycle. C'est sous son impulsion que Saint-Etienne a pris un tel essor dans le cycle. Créateur de l'équipe Mercier en 1920. C'est en 1919 qu'il fabrique ses premiers cadres. Devant l'ampleur que prend la société, il appelle son frère Marcel.

En 1937 Roger LAPEBIE membre de l'équipe de France gagne le Tour de France sur bicyclette Mercier peinte aux couleurs du Journal L' Auto.

 

R-maillot-FRANCE-R.Lapebie.jpg

 

Roger LAPEBIE (Fr.), né à Bayonne (Pyrénées Atlantiques). Coureur complet. Professionnel de 1932 à 1939.

Après avoir été un très bon pistard, il se consacre avec succès aux épreuves sur route. Il remporte notamment le Tour de France1937, qui a perdu une bonne partie de son intérêt après le retrait en masse de l'équipe Belge, dont faisait partie Sylvère MAES, le maillot jaune qui semblait  imbattable. Vainqueur de Paris-Roubaix 1934, devant REBRY et WOUTERS, il est discalifié pour changement irrégulier de bicyclette. A 28 ans, il doit abandonner la compétition à la suite d'une fracture de la rotule qu'il se fait en tombant à l'arrivée de Paris-Bordeaux 1939. Mais il eu le temps d'inscrire à son palmarès le Championnat de France 1933, Paris-St Etienne 1933-34 et 35, le Circuit du Morbihan 1933, Paris-Nice 1937 et encore bien d'autres courses en ligne. Il s'impose aussi dans 9 étapes du Tour de France, dont cinq en 1934, l'année ou il termine 3ème derrière A.MAGNE  et MARTANO.

 

lapebie-roger.jpg

Vélo Mercier restauré:

Cadre et fourche acier peint aux couleurs du journal L'Auto. Dérailleur et roue-libre 3 vitesses "Super Champion". Freins Soor Spécial. Plateau unique en acier à clavettes DURAX 38 dents. Pédales "course", cale-pieds et courroies Christophe. Roues à boyaux, jantes en bois "Laroche Pouchois", blocages par papillons. Boyaux Hutchinson. Porte-bidon double VW.  Selle cuir  Perfector. Pompe en aluminium.

Poids du vélo : 11,500 kg.

 

RR mercier 37 new

 

RR-guidon-mercier-37-new.jpgRR-PLAQUE-MERCIER.jpgRR-frein-AV-mercier-new.jpgRR-tube-horison-mercier-37-new.jpgRR-SELLE-PERFECTOR-Mercier.jpgRR-FREIN-AR-Mercier.jpgRR-pedalier-mercier-37-new.jpgR-PUB-DERAILLEUR.jpgRR-CALE-PIED-Mercier.jpgRR-tendeur-mercier-37-new.jpgRR-derailleur-AR-mercier-37-new.jpgRR-pignon-fixe-mercier-37-new.jpgRR-MANETTE-DERAILLEUR-marquage-TDF.jpgRR-MOYEU-AV-Mercier.jpg

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 14:43

 

LABOR, marque de cycles, dans le Tour de France 1913, la marque est présente avec un maillot bleu roi porté par Coomans.  A. Dejonghe gagne Paris-Roubaix sur Labor. Le maillot devient bleu roi, bande blanche dans les années 30. Dans le Tour de France 1927 Labor-Dunlop équipe les Belges Maurice De Waele vainqueur des étapes; Dieppe-Le Havre et  Perpignan-Marseille, 2ème du Clt général et De Lannoy 16ème du Clt général. Vervaecke, vainqueur de Paris-Roubaix en 1930 et de Paris-Bruxelles en 1932, porte le maillot Labor. On trouve encore la marque dans les pelotons en 1936, notamment portée par Maes.

 

R-maillot-labor-27.jpg

 

DE WAELE Maurice (B), 1896-1952. 1922 Bruxelles-Luxembourg-Mondorf; 1924 Circuit des Villes d' Eaux d' Auvergne; 1926 Circuit du Midi et Paris-Menin; 1927 vainqueur de deux étapes du Tour de France et 2éme au classement général, Paris-Menin; 1928 Tour du Pays Basque, 3ème du Tour de France après deux victoires d'étapes; 1929 Tour du Pays Basque, vainqueur du Tour de France avec une victoire d'étape; 1930 Circuit de Belgique ; 1931 vainqueur du Tour de Belgique.

 

Dewaele-Labor.jpg

 

Le vélo restauré:

Cadre et fourche acier, tube horizontal renforcé. Guidon Type "course", poignées en bois. Freins AV Bowden-Export, AR Berga. Selle cuir  Victorieuse 72. Tige de selle acier en forme de potence. Roues moyeux  "Excellov " avec graisseur, jantes en bois " Laroche Pouchois " à boyaux, blocage par papillons. Boyaux Hutchinson. Pignon fixe 16 dents, pignon libre 21 dents. Pédalier acier à clavette 46 dents. Pédales course " PL ", cale-pieds et courroies Christophe. Pompe Laiton.

Poids du vélo: 13,00 kg.

 

R Vél LABOR

 

RR-Guidon-LABOR.jpgRR-Frein-AV--plaque-LABOR.jpgRR-Poignee-de-frein-LABOR.jpgR-Frei-AV-LABOR.jpgRR-Porte-bidon-LABOR.jpgRR-Pompe-LABOR.jpgR-Sell-LABOR.jpgR Tige de sell LABORR-Frei-AR-LABOR.jpgR-Pedali-LABOR.jpgRR-Pedale-LABOR.jpgR-Moye-AR-LABOR.jpgR-Jante-boi-LABOR.jpgR-Moye-av-LABOR.jpg

.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 09:14

Magnat-Debon était un constructeur de motos et un constructeur de vélos Français installé à Grenoble. L' entreprise a ouvert ses portes en 1893 et a cessé ses activités en 1962.

Le groupe sportif français a été formé e 1955 et dirigé par P. DION.

 

 

image.jpg

 

A cette époque, la marque n'a pas équipé de coureur de 1ère catégorie sur le Tour de France.

Catalogue:

R--catalogue.jpg

 

 

Vélo restauré.

Cadre et fourche acier manchonné. Guidon de course mono-bloc en acier nickelé. Guidoline tissu, bouchons liège. Freins Berga R. Selle en cuir  "Lionrone 83". Tige de selle en acier. Pédalier acier à clavettes plateau unique 48 dents. Chaîne Brampton. Pédales " course ", cale-pieds et courroies Christophe. Roues à boyaux, jantes bois "Laroche Pouchois" blocage par papillons. Pignon fixe 16 dents, roue-libre 3 vitesses 18-21-24. Chaîne Brampton. Pompe laiton.

Poids du vélo : 12,750 kg.

 

 

R MAGNAT DEBON 1927R-GUIDON-M-D.jpgR-POTENCE-GUIDON.jpgR-FREIN-AV.jpgR-SELLE.jpgR-FREIN-AR.jpgR-ECUSON-M-D-tube-selle.jpgR-PEDALIER.jpgR-MARQUE-M-D.jpgR-ROUE-LIBRE.jpgR-MOYEU-ROUE-AV.jpg

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 19:35

THOMANN-DUNLOP, vélo Français fabriqué à Nanterre (Seine).

Après 1919, devient une filiale d' Alcyon: maillot orange à bande blanche. En 1925 elle équipe pour le Tour de France les Belges Théophile Beeckman vainqueur de la 10ème étape. Perpignan-Nimes,6ème du Clt général et Adelin Benoit  vainqueur de la 8ème étape. Bayonne-Luchon et revêt le maillot jaune qu'il ne gardera pas, 12ème du Clt général.

 

R Maillot THOMANN Dunlop 1927

 

BENOIT Adelin (B), né le 12-05-1900, décédé le 18-06-1954 à Châtelet. Professionnel de 1924 à 1932. Vainqueur de Bordeaux-Paris en 1924; il remporte une étape dans le Tour de France de 1925 et 1926, puis deux étapes dans le Tour de France 1927; vainqueur du circuit du Midi en 1924.

RR-Affiche-Thomann.jpg

Vélo Thomann restauré:

Cadre et fourche acier soudé à la soudure autogène. Guidon course acier nickelé poignées en bois. Selle cuir Brown, tige de selle acier. Roues jantes "Chapeau de gendarme" blocage par papillons. Moyeux SADER avec graisseurs. Pneus 700B standard Hutchinson. Freins " TOURISPORT ". Roue libre 20 dents, pignon fixe 18 dents. Chaîne Brampton. Pédalier Thomann en acier à clavettes 48 dents. Pédales "course", cale-pieds A.Leduc et courroies Christophe. Pompe laiton.

Poids du vélo : 14,00 kg.

 

RR-Velo-THOMANN-25.jpgRR-Guidon-THOMANN-25.jpgRR-Potence-guidon-THOMANN-25.jpgRR-Poignee-de-frein-THOMANN-25.jpgRR-Frein-AV-THOMANN-25.jpgRR-Selle-THOMANN-25.jpgRR-Frein-AR-THOMANN-25.jpgRR-Pedalier-THOMANN-25.jpgRR-Pedale-THOMANN-25.jpgRR-Boitier-de-pedalier-THOMANN-25.jpgRR-Roue-libre-THOMANN-25.jpgRR-Pignon-fixe-THOMANN-25.jpgRR-Moyeu-AV-THOMANN-25.jpg

Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 13:11

Réplique du vélo d' Eugène CHRISTOPHE (Fr.)

 

LOUVET J.B, marque de cycles dont le maillot vert perroquet et rouge faisait surnommer les coureurs : " Les perroquets ". En 1922, Henri et Françis Pélissier ainsi que Lacquehay sont équipés de cycles Louvet. Eugène Christophe portera également ses couleurs pour sa dernière participation au Tour de France en 1925.

La marque est en compétition jusqu'en 1937. A cette date elle devient une filiale de Dilecta.

 

R-Maillot-J.B-LOUVET-1925.jpg

 

CHRISTOPHE Eugène (Fr.), 1885-1970, surnommé " Le Vieux Gaulois ou Cri-Cri ". Champion de France de cyclo-cross en 1909, 1914, 1921. Palmarès: 1919 classé 3ème de Parix-Bruxelles; 1910 vainqueur de Milan-San Remo et 3ème de Paris-Roubaix ; 1911 2ème du Tour de Belgique; 1912 vainqueur de trois étapes du Tour de France et classé 2ème au classement général; 1914 vainqueur de la Polymultupliée. 1917 3ème de Paris-Tours; 1919 il termine 3ème du Tour de France. C'est au cours de ce dernier, alors leader à Grenoble, que Henri Desgrange, créa le maillot jaune. C'est Eugène Christophe qui porta le premier maillot au départ de Grenoble; 1920 vainqueur de Bordeaux-Paris; Paris-Tours; classé 2ème de Paris-Roubaix; 1921 vainqueur de Bordeaux-Paris 3ème de Paris-Tours; 2ème de Paris-Brest-Paris. Aux alentours des années 1920-1925, Christophe a sa propre marque de cycles, qui est une filiale d' AuTomoTo. Elle équipe quelques coureurs dont C.Laquehay. Le maillot est vert fonçé avec une bande jaune.

 

 

R E.Christophe J.B.LOUVET 25

 

                                                      Eugène Christophe lors de son dernier Tour de France 1925

 

Réplique de son vélo J.B Louvet:

Cadre et fourche acier. Guidon et potence en acier nickelé. Guidoline tissu, bouchons liège. Freins BERGAR "R". Porte-bidons double SYMPLEX type Tour de France, bidon alu. Selle cuir " La Star ", tige de selle acier blocage par l'intérieur "type potence". Roues à boyaux jantes bois "Grand Prix Olympique", moyeux à graisseur "Aders". Boyaux Wolber. Pédalier acier à clavette 48 dents. Pédales P.Lyotard, cale-pieds et courroies Christophe. Pignon fixe 18 dts et libre 20 dts. Chaîne Brampton. Pompe laiton.

Poids du vélo : 12,00 kg.

 

RR-Velo-J.B-LOUVET.jpgRR-Guidon-J.B-LOUVET.jpgRR-Porte-bidon-J.B-LOUVET.jpgR-POTENCE-J.B-LOUVET.jpgRR-Frein-AV-J.B-LOUVET.jpgR PLAQUE J.B LOUVETRR-Selle-J.B-LOUVET.jpgR-TIGE-DE-SELLE-J.B-LOUVET.jpgRR-Frein-AR-J.B-LOUVET.jpgRR-Pedalier-J.B-LOUVET.jpgR-BOITIER-PEDALIER-J.B-LOUVET.jpgRR Pédale J.B LOUVETR PEDALE J.B LOUVETRR-Moyeu-AR-J.B-LOUVET.jpgR MOYEU AV J.B LOUVETR JANTE BOIS J.B LOUVET

 

                                                                               Affiche publicitaire J.B LOUVET.

R jb louvet affiche

Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 17:37

AuTomoTo, groupe sportif qui fait son apparition en 1912. Il est symbolisé par un maillot violet que porte cette année là François Faber. En 1913, Petit Breton arbore cette couleur. Les frères Pélissier courent pour AuTomoTo en 1923, alors qu'en 1924 , Bottechia porte le maillot de cette marque et gagne le Tour de France. En 1925 les couleurs changent. Le maillot violet est coupé par une bande jaune De 1924 à 1926, le groupe AuTomoTo se distingue dans le Tour de France en remportant ces quatre années le classement par équipe.

 

R-maillot-Automoto-face.jpg

 

BOTTECHIA Ottavio (It.), 1894-1927, surnom: " Le Charretier " ou " Le Maçon du Frioul ". Vainqueur d'une étape dans le Tour de France 1923, 2ème au classement général final; vainqueur du Tour de France  en 1924 et 1925. Au cours de ces deux Tours, il remporte quatre étapes chaque année. Mort en 1927, assassiné sur la route de Gemova en Vénétie, par un viticulteur !

Bottechia-TDF-1924.JPGVélo AuTomoTo avant restauration.

 

R-velo-AUTOMOTO-AV-restauration.jpg

 

Vélo AuTomoTo restauré.

Cadre et fourche acier. Equipements AuTomoTo ( Pédalier, jeu de direction, moyeux de roues et roue-libre). Roues à pneus, jantes "Chapeau de gendarme", pneumatiques 700 B std Michelin. Pignon fixe 16 dents et pignon libre 20 dents. Pédales Lyotard, cale-pieds Paturaud Spécial et courroies "C.T.S.I Compétition". Selle cuir " Johns". Guidon mono-bloc en acier nickelé. Guidoline tissu, bouchon liège. Frein AuTomoTo. Porte-bidons double en fil d'acier. Bidon en tôle d'acier. Pompes en laiton.

Poids du vélo : 14,00 kg.

 

R-Velo-Automoto-restaure.jpg

 

R-Guidon-AuTomoTo.jpgR-Frein-AV-AuTomoTo.jpgR-Poignee-de-frein-AuTomoTo-24.jpgR Potence Automoto 24R Jeu de direction Automoto 24R-Tete-de-fourche-AuTomoTo.jpgR Selle Automoto 24R-Raccord-tige-de-selle-AuTomoTo.jpgR Frein AR Automoto 24R Pédalier Automoto 24R-Pedale-Automoto-24-copie-1.jpgR-Tube-diagonal-AuTomoTo.jpgR-Pignon-libre-automoto-24-copie-1.jpgR Pignon fixe Automoto 24R Moyeu AV Automoto 24

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 18:43

Peugeot, très ancienne marque de cycles. Depuis son origine 1896 elle équipe des coureurs dans les compétitions. Le maillot était Bleu  avec une ceinture jaune. A la fin de l'année 1925, Peugeot abandonne les grandes compétitions pour se consacrer aux coureurs régionaux.

R-Affiche-peugeot.jpgimage.jpg

Réplique du vélo de Firmin LAMBOT (Bel.), 1886-1964. Vainqueur du Tour de France en 1912 et 1922; il se classa 3ème en 1920; il remporta une étape dans les Tours 1913, 1914, 1919, 1921; et deux étapes dans le Tour 1920.

F-LAMBOT.JPGVélo avant restauration.

R-PEUGEOT-1992-AV-restauration.jpgR-AR-PEUGEOT-1922-AV-restau-jpgR-GUIDON-PEUGEOT-1922-AV-restau-jpgR-PEDALIER-PEUGEOT-1922-AV-restau-jpgVélo restauré.

Cadre et fourche acier. Equipements Peugeot ( pédalier, jeu de direction et moyeux de roues). Freins " Le Globe Trotteur " équipés de patins en liège. Roues à boyaux, jante bois "Roche Pouchois" blocage par papillons. Plateau 48 dents. Pédales Lyotard, cale-pieds et courroies Christophe. Pignon libre 20 dents. Selle cuir L.F PEARL. Guidon acier nickelé avec potence mono-bloc. Guidoline tissu, bouchons liège. Pompe laiton. Porte-bidon en fils Simplex avec son bidon alu.

Poids du vélo : 11,400 kg.

 

R PEUGEOT AP 1922

R-GUIDON-Peugeot.jpgR-Ecuson-PEUGEOT.jpgR-Poignee-de-frein.jpgR-Tige-de-selle-Peugeot.jpgR Frein AR PeugeotR Pédalier PeugeotR-Cale-pieds.jpgR-Porte-bidon-Peugeot-1922.jpgR-moyeu-AR-Peugeot-1922.jpgR-MOYEU-AV-Peugeot.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • : Vélos anciens de course série Tour de France
  • Contact

Recherche

Liens