Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 14:38

Vélo du français André ROMERO.

 

JOBO, groupe sportif français créé en 1974, directeur sportif Maurice Quentin. En 1975, Jobo quitte Lejeune et s' associe à Wolber et Sablière, directeur sportif Christian Lapébie et G. Faubert, maillot couleur blanc et orange. 1976 les cycles Sablières quittent la compétition, ils sont remplacés par les cycles La France. C.Lapébie est seul directeur sportif, G.Fabert étant directeur général du groupe. Après un an d' interruption, Jobo revient associé à Spidel et Supéria, le directeur sportif est G. Faubert qui est aussi le directeur général du groupe. La couleur des maillots reste la même.

 

R-Maillot-JOBO.jpg

 

André ROMERO (F), né le 10 septembre 1950 à Grenade (Espagne). Grimpeur. Professionnel de 1973 à 1978: chez Bic en 1973, Jobo de 1974 à 1976, Frisol en 1977 et Jobo en 1978.

 

Son nom n' apparaît pas forcément dans la galerie des grimpeurs du Tour de France. André Roméro a pourtant figuré quelques années dans le lot restreint des bons escaladeurs des cols pyrénéens et alpestres. Ce coureur, né à Grenade en Espagne, est naturalisé français en 1973, juste avant de commencer sa carrière chez les professionnel de l'équipe Bic. Il s'était fait remarqué sur les routes de son Béarn adoptif en remportant une belle étape des cols pyrénéens à Lourdes, à l' occasion du Béarn Aragon.

Sa première année à l' échelon supérieur lui avait valu de s' illustrer sur le Tour de France 1974, qu' il termina 14ème parmi les meilleurs Français de l' époque.

Lors du Tour de France 1975, le petit Palois faisait encore mieux en s' octroyant la place de meilleur Français: 12ème à l' arrivée à Paris, il avait réussi à devancer Agostinho, Poulidor, Pollentier et Van Springel qui figuraient parmi les favoris.

André Roméro, coureur volontaire et bon grimpeur connu ses gloires sur les routes du Tour de Suisse 1976 (6ème au général après deux étapes de 2ème aux arrivées d' étapes) et au Critérium du Dauphiné Libéré 1978 (2ème d' une étape derrière Mariano Martinez). On le retrouva encore en 1978 parmi les meilleurs Français du Tour de France en se classant 15ème au général.

André Roméro avait, à l'exemple de Luis Ocana, quitté à l'age de 4 ans son pays natal pour s'installer avec ses parents dans le petit village Béarnais de Bourgarber. Il retrouva son idole lors de ses débuts pros comme coureur indépendant dans l'équipe Bic, avant de faire carrière chez Jobo.

 

 

 

Romero-Andre.jpg

 

 

 

                                                                                        Vélo avant restauration.

 

R-Superia-AV-restauration-new.jpg

 

Vélo restauré: Cadre et fourche (Zeus) en tubes Reynolds. Guidon et bouchons Cinelli, guidoline tissu Tressostar. Jeu de direction et pédalier Stronglight. Dérailleurs Simplex "Spidel". Freins Mafac. Selle Cinelli "Unicanitor". Tige de selle Campagnolo. Roues à boyaux, moyeux Campagnolo, jantes Super Champion. Boyaux Clément Critérium. Roue-libre Maillard. Chaîne Sédis. Pédales Zeus titane. Cale-pieds Christophe, courroies A.Binda. Porte bidon T.A.

Poids du vélo: 9,400 kg.

 

R vélo restauré SUPERIA new

 

R-guidon-superia-new.jpgR-potence.jpgR-frein-av-superia.jpgR-selle-superia.jpgR tige de selle vue superia arR-frein-ar-superia.jpgR-pedalier-superia.jpgR-pedale-superia.jpgR-derailleur-ar-superia.jpgR-passes-vitesses.jpgR-moyeu-ar-superia.jpgR-moyeu-roue-av-superia.jpg

 

                                                                                       Accessoires cycliste.

 

R-accessoires-cycliste-jobo.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sétubal 02/05/2013 14:07

Bonjour..

si vous êtes à la recherche de patins d'origine Mafac, il en reste quelques uns à La petite Reine à Fontainebleau .....

Présentation

  • : Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • : Vélos anciens de course série Tour de France
  • Contact

Recherche

Liens