Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 10:03

Réplique du vélo de Jan JANSSEN (P.B).

 

SAUVAGE-LEJEUNE-PELFORTH, groupe sportif né en 1962. Il poursuivra sa carrière jusqu'en 1968. La direction sportive sera confiée à Maurice De Muer, couleur du maillot : jaune, blanc, bleu.

 

R-PELFORTH.jpg

 

Jan JANSSEN (P.B), né le 19 mai 1940 à Nootdorp (Hollande Méridionale). Coureur complet. Professionnel de 1962 à 1972. Sans faire parti de l' élite du cyclisme dans une discipline particulière, il obtient , grâce à ses talents de coureur complet, une telle quantité de résultats prestigieux qu' il mérite bien sa place parmi les plus grands champions. Il doit son palmarès, qui n'est d' ailleurs pas riche quantitativement seulement, mais aussi de Qualité et bien équilibré, à son tempérament. Après une victoire éclatante dans le Championnat du Monde, à Sallanches, devant Adorni 1964, il triomphe in extrémis dans le Tour de France 1968, donnant une preuve extraordinaire et tout a fait inattendue de sa puissance et de son talent dans le contre-la-montre final, Melun-Vincennes, long de 54,600 km. Sans être un spécialiste de la discipline (il n'a remporté qu' un autre contre-la-montre, celui de la Vuelta), il parvient à battre les deux favoris belges: Van Springel, qui le devance au classement , et Bracke, excellent chronoman tout a fait susceptible de récupérer son retard de 1'40". Ramassé et concentré sur son vélo, il enlève le maillot jaune et devient ainsi le premier Hollandais vainqueur de la Grande Boucle.

Il a aussi a son actif Paris-Roubaix, devant Van Looy, Altig et Merckx 1967, Bordeaux-Paris 1966, le Tour de Hollande 1965, la Vuelta 1967, Paris-Nice 1964, Paris-Luxembourg 1967, le Tour de Majorque 1969 et le Grand Prix de Hollande par étapes 1966. Il remporte le Championnat de Zurich 1962 en indépendant, la Flèche du Brabant 1966, Nice-Gênes 1967, le Grand Prix de Menton 1970, le Super-Pernod 1967, une demi-douzaine de Six-Jours, 3 fois le classement par points du Tour de France et d' innombrables étapes dans les autres Tours disputés.

 

R-j.janssen-Bx-Paris-66.jpg

 

                                                                          Jan JANSSEN dans Bordeaux-Paris 1966.

 

 

                                                                         Vélo avant restauration offert par Philippe M.

 

R-Lejeune-AV-restau.-2.jpg

 

Vélo restauré:

Cadre et fourche en tubes Reynolds 531. Guidon Philippe, guidoline tissu Tressostar, bouchons liège. Equipements Campagnolo ( jeu de direction, tige de selle, pédalier, pédales, dérailleurs, moyeux de roues). Selle cuir Brooks. Freins Mafac "dural-forgé ". Cale-pieds et courroies Christophe. Roues à boyaux, jantes Super Champion "Arc-en-ciel". Boyaux Hutchinson. Roue-libre Cyclo 5 vitesses. Chaîne Sedis. Porte bidon TA. Bidon plastique Evian.

Poids du vélo : 10,00 kg.

 

R Vélo S.LEJEUNE 66

 

R GUIDON 1R-Potence-S.L-66.jpgR-Cintre-Philippe-S.L-66.jpgR-Bouchon-de-guidon-S.L-66.jpgR-Frein-AV-S.L-66.jpgR-Selle-S.L-66.jpgR Boulon tige de selle S.L 66Rrr-Selle-AR-S.L-66.jpgR-Frein-AR-S.L-66.jpgR-Pedalier-S.L-66.jpgR-Derailleur-AV-S.L-66.jpgR-Boitier-de-pedalier-S.L-66.jpgR-Derailleur-AR-S.L-66.jpgR-Manettes-derailleurs-S.L-66.jpgR-Bidon-S.L-66.jpgR-Moyeu-AR-S.L-66.jpgR-Moyeu-AV-S.L-66.jpg

 

                                                                                        Accessoires cycliste.

 

R-casquette-et-bidon-Lejeune.jpg

 

                                                                  Voiturette TDF 1966 ( FORD  J.Anquetil ).

Collection privée Pascal F.

R-voiturette-Ford-TDF-66.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LePasSiJeune 31/05/2016 03:23

Bonjour!

Je veux faire restaurer un vieux Sauvage-Lejeune qui date de 1968, et je me demandais si la couleur bleue c'est de la peinture, ou si c'est simplement un collant. J'aimerais aussi savoir si vous connaissez le numéro de la peinture rouge (et de la bleue si c'est bien de la peinture) afin de pouvoir l'identifier?

Merci beaucoup!

Sétubal 09/03/2016 14:16

à la dernière bourse aux vélos du Châtelet en Brie, il y avait un Sauvage Lejeune, mais équipé tout Campa super Record et émaillé à l'italienne, certainement totalement rénové vu son état concours .....très belle machine en tout cas !

moulinet-boucher 04/09/2013 23:02

je m'appelle pierrette boucher et mon papa s'appelait Auguste Sauvage,il tenait un magasin d'émaillage place saint blaise à Paris dans le 20eme et maman s'appelait Denise Boucher,elle faisait avec son amie les filés sur les cadre de vélo qui s'appelait à l'époque Sauvage-Lejeune.On ne parle pas de ces deux Messieurs qui ont créé cette marque de vélo qui date de bien avant les années 60.Moi même enfant j'ai joué avec les pinceaux,qui servaient à faire les filés,car c'est vrai qu'à cette époque,les autocollants n'existaient pas,c'était du travail d'artiste,Pierrette

Bielinski Jean 07/12/2013 22:40

Bonsoir a tous et surtout Pierette / 50 ans plus tard je suis heureux de vous dire que mon velo Sauvage / lejeune avec lequel j'ai remporté un titre de Champion de France et bien des victoires / bref votre maman y avait mis sa touche / c'est a dire ses pinceaux....
Je suis toujoyurs fan de l'Us creteil / l' Us Dunkerque et de cette fabuleuse equipe Pelforth
A tous jb.velo1966@yahoo.fr Merveilleux fou pédalant Jean

Ivan 17/09/2013 23:00

Bonsoir Pierrette, pouvez vous me dire si votre père avait comme client René André (constructeur situé au 20 rue Jean Maridor dans le 15ième arrondissement) ? Est ce que par hasard vous avez entendu parler de "Barbichet " qui faisait les cadres pour Sauvage et d'autres constructeurs ?
Merci d'avance de vos réponses. Ivan

Collot 02/04/2012 18:26

J'ai exactement le même vélo sauvage que j'ai utilisé en 1959 1960 trouve t'on encore des roues pour aller dessus ? tel 0493616375

Coulon 31/07/2013 23:05

bonjour ,
j'ai restauré un Sauvage Lejeune ,
le dérailleur arrière est un Campagnolo Record en acier
guidon et potence Ambrosio
j'ai trouvé des poignées de freins Universal
par contre la pompe n'est pas la bonne
comment vous est il possible de vous faire parvenir une photo ?
Cordialement

joel thibault 22/07/2013 21:41

j'etais a cette a monthery.bonjour a daniel belier us creteil mois mème de 65 a 70

Bielinski Jean 27/04/2013 20:21

Une enorme erreur de ma part
C'est en Avril 1968 que j'ai eu le NUOVO Campagonlo et non 1967 comme je l'ai ecris ci dessus.
Les Parisiens doivent se souvenir de la gentlemen sur le Circuit de Monthlery organisé
par l'Us creteil et l'equipe Pelforth Sauvage Lejeune;le 11 Novembre 1968
Si un jour vous allez a Lille face a la Gare il ya une brasserie les '3 brasseurs' le directeur
fondateur des bierres Pelforth a donné des tas de photos ' rares ' inedites de l'equipe et des coureurs ainsi que le derny de Bordeaux Paris ( remporté 3 annees de suite Janssen / van Conisgloo , Bodart) . Important de remettre la date en place.

Bielinski Jean 27/04/2013 20:09

Je vais un peu mettre tout le monde d'accord sur ce velo Sauvage Lejeune j'espere.
Pour la potence Jan utilisait une ambrosio mais acier ( j'en n'ai une chez moi) Il n'utilisait pas les ambrosio normal comme c'etait le cas pour les autre pelforth exepte Foucher qui lui utilisait la philippe justement qu'il y a sur le velo.exposé'
Pour le derailleur arriere c'etait bien un Cran sport Campa .Le nuovo Campagnolo est arrivé en Avril 1967 Et je peux le certifié car j'etais equipe par la marque Sauvage Lejeune . Mi Avril au cours d'un sprint je tombe et mon derailleur Cran Sport est touché / Le Jeudi suivant j'arrive chez le magasin Sauvage Lejeune au 190 blvd de Charonne ( j'etais Picard et je me deplaçais souvent chez SL) et je tombe sur Roger Lejeune qui me dis 'tu as voltigé dimanche et ton velo ? Donc je lui dis ' mon derailleur est cassé
sinon le reste comme d'hab ;;; email ect ... et la il va au service courses et me ramene un derailleur tout neuf NUOVO et il me dis ' tu as de la chance ce sont les nouveaux Campa on les a reçu hier et on doit les monter sur les velos de l'equipe / je me souviens que 3 jours apres je sortais avec José Catieau qui etait neo pro chez PSL et donc ' il a fait connaissance
avec ce NUOVO car son velo n'etait pas encore passé entre les mains de Robert Ryckenbushe le mecano de chez PSL ....Il l'a eu au cours du Tour de l'oise.
Personnellement j'avais une potence Ambrosio et les poignees de Freins Mafac mais en cours d'année j'ai change comme beaucoup chez Pelforth par des Universal
La potence est cintre Cinelli est arrive quelques moi apres car le premier a l'utiliser
chez Pelforth devenu Lejeune a été Emile Bodart quand il a gagne Bordeaux Paris
en 1968 ....Si vous avez des Miroir du Cyclisme d'epoque il ya la liste de tous les noms des
titres des coureurs Sauvage Lejeune et il y a un certain Jean Bielinski .
C'est moi et donc j'ai été equipé en 1967 / 1968 par Pelforth Sauvage Lejeune donc meme velo que les pro et chose tres rare comme je venais souvent ' au blvd de Charonne / j'ai encore une photo devant la 404 , Au salon du cycle 1966 sur le stand les Freres Lejeune m'ont donné un survetement avec les liserets 'tricolore' le meme que Claude Guyot.
Par contre pour les Jantes j'utilisais des Nizi que José Samyn me ramenait de Belgique
et en 1967 j'avais une selle brooks et en 1968 est arrivé l'Unicanitor Cinelli que j'ai toujours.
J'ai gardé 2 maillots un de 1966 rayé et un autre de 1968 le haut jaune un cuissard de 1965
et un autre rare car PSL est brodé / Cuissard Italien Giani qui est l'homme qui a créer Castelli
Je dois avouer que j'etais 'gaté ' car en tant que cadet amateur j'avais des casquettes maillots polos , cuissardsect et parfois j'allais avec les pro notamment José Catieau qui venait me chercher a la maison pour rouler ou j'allais chez lui ...et j'etais vraiment bon copain avec José Samyn .( tour de l'Oise / paris Reims Luxembourg / Tour de France 4 jours de Dunkerque) N'oublions pas que PSL c'etait en fait l'Us Dunkerque .
Bref j'etais tres pointilleux sur le materiel et il est vrai que je ne supporte pas 'les faussaires ou anachronisme en matiere de materiel'. Un detail dans les derailleurs Campa Cran Sport il ya avait des roulements a billes mais pas chez le Nuovo or avec Bernard Guyot et bien d'autres ' les José' on remontait les roulettes des Cran Sports sur les Nuovo car c'etait plus souple ....Juste un detail .... Il y avait un mecano chez Sauvage Lejeune Georges Henon et lui pourra confirmer comme la Galoche qui etait jeune mecano de l'equipe et ensuite est parti chez Bic et Peugeot... Voila c'est terminé
A tous mes 'amities velocipediques'

emilea 04/04/2012 19:47



Bonsoir,


Cela peux se trouver, ce modèle a été assez répandu. Voir avec d'anciens coureurs, eBay, leboncoin, vide-greniers.


Bonnes recherches.



Belier 25/10/2011 10:17


Je maintiens que sur la photo de Bordeaux Paris c'est bien une potence Ambrosio car jamais les potences cinelli n'ont eu d'écrous débordant ou apparent ! Et en 1966 nous n'avions pas de contrat
pour les vélos du service course avec la société cinelli représentée par leur correspondant canetti à neuilly.


Présentation

  • : Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • : Vélos anciens de course série Tour de France
  • Contact

Recherche

Liens