Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 21:00

Réplique du vélo de Jacques ANQUETIL (amateur), et Jean Marie GOASMAT (professionnel).

 

En 1949, AuTomoTo s'associe à Dunlop. Le maillot est violet à bandes blanches avec un trèfle vert. Entre autre coureurs Jacques ANQUETIL fait ses débuts en temps qu' amateur sous cette marque.

Jean-Marie GOASMAT est sous contrat professionnel avec cette marque en 1950 et l'utilise  sur le TDF.

 

maillot automoto

 

Jacques ANQUETIL, né le 8 janvier 1934 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), décédé le 18 novembre 1987.

 

                  Premier succès d' un adolescent le 03 mai 1951 à Rouen (76), il s' appelait déjà Jacques Anquetil.

R Anquetil AuTomoTo 1951

 

                                                                   Champion de France amateur 1951.

J.ANQUETIL AuTomoTo

 

Jean-Marie GOASMAT , né le 28 mars 1919, décédé le 21 janvier 2006 à Pluvignier (56). Surnommé " Le Farfadet ". Vainqueur d'une étape du Tour de France en 1936; en 1937, il remporte le Circuit de l' Ouest et le Grand Prix de Plouay, vainqueur de Paris-Vimoutiers en 1938; il gagne la Polymultupliée deux années de suite en 1941 et 1942; cette années là il triomphe dans le Grand Prix des Nations; en 1943, vainqueur d' une étape au Tour du Luxembourg en 1950, vainqueur d'une étape au Critérium du Dauphiné , du circuit des Villes d' Eaux d' Auvergne et  de Paris-Bourges en 1951; aux places d'honneur on le trouve 2ème en 1945 et 3ème en 1946 de l' épreuve contre la montre Manche Océan.

Il participa à cinq reprises au Tour de France; 1947 9ème, 1948 np 11ème étape, 1949 22ème, 1950 35ème,  1951 21ème.

 

j.m-coasmat.jpg

 

Vélo avant restauration.

R velo

 

 

Vélo restauré; cadre et fourche en tubes Vitus. Guidon AVA. Freins LAM. Guidoline tissu Tressostar, bouchons en bois "PRO". Selle cuir et tige Idéale. Jeu de direction et pédalier Stronglight, couronnes Simplex 46/49. Dérailleurs Simplex. Roue à boyaux, moyeux Campagnolo, jantes Mavic. Roue-libre 4 vitesses Elva. Chaîne Course Yellorex. Pédales Lyotard. Cale-pieds et courroies Christophe. Arrache-clous Ozanne.

Poids du vélo: 9,500 kg.

 

X-velo-new.jpgX-guidon-new.jpg

 

rr-poignee-de-frein.jpgrr-potence.jpgrr-frein-av.jpgrr bouchon de guidonrr sellerr tige de sellerr croissant sellerr arrache clous arrr frein arrr pedalierrr pedale dessusrr pedale dessousrr boitierrr derailleur avX-Bidon-new.jpgrr levierrr derailleur arrr blocage arrr moyeu arrr moyeu avrr blocage avrr jante

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Langlois 14/10/2011 11:16


Je ne vais pas vous tenir longtemps avec mes tubes de cadres, mais il y eut encore les tubes "Rubis". Bien obligé d'apporter un supplément d'information puisque nous sommes entre gens sérieux. Je
pense même que les anciens coureurs comme les Pélissier et consorts, ne couraient qu'avec des cadres montés en tubes "Rubis". Le Reynold est venu bien après - André -


emilea 14/10/2011 19:39



Trés juste André, j'ai un Alcyon de 1937 qui est sur le blog, en tubes Rubis S.L (super léger), et en ce moment je monte un vélo Helyett plus récent, qui a une tige de selle en acier Rubis. Comme
quoi il n'y avait pas que des cadres. Je ne pense pas que Vitus et Reynolds en faisaient de même.


Cordialement.


émile



Langlois 14/10/2011 00:08


Bravo !! C'est tout simplement formidable mais dites moi... Vous qui semblez connaître beaucoup de choses dans le vélo, avez-vous entendu parler des tubes 808 suédois? Ils existaient à la grande
époque des tubes Vitus... Ancien mécanicien vélo âgé aujourd'hui de 76 ans, je ne les ais connus que très peu de temps alors que j'avais 17 ans. Le vitus s'imposant, le tube 808 suédois fut relégué
pour le montage des vélos demi courses avant de disparaître l'on ne sait comment. Je vous encourage à toujours aimer le vélo car vous autres y reviendrez tôt ou tard. Adieu mon frère... - André -


emilea 14/10/2011 09:55



Bonjour André,


Merci. Pour les tubes Vitus 808, je ne connais pas, vous me l'apprenez!


Peut être que celui-ci les a ?


Bien cordialement.


émile



JPLP 20/03/2011 00:05


Belle machine ! Et en plus, Jean-Marie Goasmat est un "pays". Quand j'étais licencié à l'Union Cycliste Alréenne (et même après...), souvent je traversais le bourg de Pluvigner où Goasmat possédait
un bar-station service. J'ai même participé plusieurs fois au Grand Prix Jean-Marie Goasmat à Malachappe (commune de Pluvigner). Je me souviens d'un monsieur très humble et sympathique.
Merci de faire revivre toutes ces beaux vélos !


Présentation

  • : Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • Le blog de velosvintage.over-blog.com
  • : Vélos anciens de course série Tour de France
  • Contact

Recherche

Liens